LA CITÉ DU VIN

la cité du vin bordeaux jours d'ouverture

L'ALLIANCE PARFAITE DE L'HISTOIRE, DE L'INNOVATION, DU DESIGN ET DE LA TECHNOLOGIE

À l'origine du projet de la Cité du vin

Anouk LEGENDRE et Nicolas DESMAZIERES voulaient une rondeur sans couture. Ce couple d’architectes de l’agence XTU à Paris, a visité bien des vignobles et parlé à différents viticulteurs afin de réaliser une cité du vin au plus proche de la réalité. Ils ont réussi haut la main.

À force de “magnifique”, “surprenant”, “il faut y aller”, je cède sans trop de difficulté et me décide à visiter ce lieu imposant et intrigant dont tout le monde parle.

La découverte de la Cité du Vin

Le temps ensoleillé et le ciel dégagé font miroiter la Cité du vin avant même d’y pénétrer. L’arrivée en navette par la Garonne permet d’accéder à la Cité de façon originale. Un simple ticket de Tram suffit. Devant moi se dresse l’immense bâtiment qui a tant fait parler. Pour certains, une verrue sur les berges bordelaises, pour d’autres, un concept architectural unique et avant-gardiste. 

Un ressenti positif

Pour ma part, cette première approche me séduit. Je trouve l’harmonie parfaite. Formes, matières et couleurs, s’imposent autant qu’elles se fondent dans le paysage existant. La nature a belle place et les matériaux s’habillent des teintes saisonnières.

Ronde et généreuse. Telle est La Cité du Vin. Ses formes voluptueuses et ses belles courbes, rappellent celles du cep de vigne et du vin qui tourne dans le verre.

la cité du vin Bordeaux, espace ludique, éducatif

Une véritable plateforme de connaissance

Afin de bien comprendre l’étendue du lieu et la diversité des sujets, imaginez un site Internet devenu réalité, avec ses liens donnant accès au monde entier, où chaque espace est un onglet pour une thématique, le virtuel vous plonge dans l’histoire ou encore, des spécialistes viticoles s’affichent sur les écrans afin de développer un sujet bien précis.

Les connexions sont si diversifiées et riches que cela va bien au-delà d’un simple site. C’est une véritable plateforme de connaissance et de beauté qui mène à l’apogée de nos sens.

Les énergies vertes et locales couvrent 70% des besoins énergétiques.

Indiscutablement contemporaine, La Cité du Vin nous emmène dans différents univers architecturaux.

EN CHIFFRES

  • 3 ans de travaux
  • 80.000 heures de travail pour le gros œuvre
  • 925 panneaux de verre
  • 1 000 tonnes d’acier
  • 9.000 m² de béton
  • 81 millions d’€ coût de La cité du vin
  • 19 % de financement privé
  • 750 emplois durables dont 250 directs

L’EMPIRE DES SENS

Laissez l’explosion se produire en vous. La Cité du Vin est un vignoble de 13.000 m², dont les fondations sont la plantation et l’inauguration les vendanges…

Les allées sont rangs de vigne, les espaces sont pièces, jusqu’au bouquet final, le belvédère, qui n’est qu’explosion d’arômes. Aucune coulure à déplorer, tout est parfait. Laissez-vous conter l’histoire du vin, via le guide numérique… en 8 langues. Osez l’atelier. Tous les jours, ce sont trois à cinq expériences différentes qui sont proposées. Autant de sensations à effleurer ou caresser sans complexe.

VOIR

SENTIR

TOUCHER

ÉCOUTER

DÉGUSTER

Contenu et contenant ne peuvent se jalouser. L’harmonie visuelle de la structure égale la puissance des éléments culturels qu’elle abrite.

La réglisse, le charbon, la rose et le poivre, ne sont que des exemples du surprenant parcours olfactif proposé.

Le bois et l’acier, le verre et le papier, autant de sensations différentes à effleurer du bout des doigts ou caresser sans complexe.

Les orateurs ou visiteurs, les bruits d’ambiance ou notre cœur. Chaque son guide notre visite et oriente nos ressentis.

La fleur ou le fruit, le chêne ou la jeunesse. Qu’importe le choix de votre dégustation, il déclenchera de belles sensations.

Sans aucune hésitation, je vous invite à pousser la porte de la Cité du Vin. Faites le tour du monde des vignobles, suivez les métamorphoses du vin, attablez-vous, entrez dans l’histoire des coutumes et des terroirs.

Et puis, faites ce que bon vous semble, dans le sens qu’il vous convient. Chaque chemin emprunté vous mènera à l’autre sans jamais vous lasser. Il faut deux heures pour effectuer le parcours permanent. C’est ce qui est indiqué mais c’est juste le temps de tremper les lèvres sans savourer l’épice et l’onctuosité. Deux heures, c’est l’effleurement des effluves sans l’imprégnation du bouquet.

Prenez le temps. Déambulez, posez-vous,  revenez en arrière et refaites le parcours. Chaque passage sera pétillant.

Et puis, pourquoi déboucher le Picollo quand Melchior s’offre à vous !                                 

À CONSOMMER AVEC MODÉRATION CERTES, MAIS EN TOUTE CONSCIENCE…

LA CITÉ DU VIN

1, esplanade de Pontac

134-150, quai de Bacalan

33000 BORDEAUX

Tél : 05 56 16 20 20

www.laciteduvin.com

 

TRANSPORTS

TRAMWAY

Ligne B, arrêt “La Cité du Vin”

BUS

Liane 7
Corol 32
Citéis 45

Comment avez-vous trouvé cette page ?

Comme vous avez trouvé cette page utile...

Suivez-nous sur Facebook !